Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small]

ÉCOLE HOLLANDAISE.oooOOR VANDER WERF.nossosroooo TURIN.

OENONE ET PARIS.

Peut-on croire que le peintre Vander Werf ait eu réellement l'intention de représenter ici de beau berger Pâris, et la nymphe OEnone, son épouse. Ces deux figures manquent de noblesse, on pourrait même dire qu'il y a quelque chose de triviale dans celle de Paris. On ne peut reconnaître ici le berger choisi

par trois déesses, pour apprécier leur beauté. Rien en lui ne rappelle ces charmes séducteurs, qui entrainėrent l'épouse de Ménėlas etcausèrent laruine de Troie. On peut également s'étonner que, n'ayant que deux figures dans son tableau , le peintre ait peint l'une des deux vue par derrière.

Assis dans une solitude , les deux époux paraissent s'entres tenir ensemble; on doit croire que leur conversation est languissante, puisque Påris tient une flûte, dont sans doute il va jouer pour échapper à l'ennui. Le monument

que

l'on voit à droile représente le fleuve Gébréne, père de la nymphe OEnone; c'est la seule chose qui caractérise ce sujet.

Ainsi que tous les autres tableaux de Vander Werf, celui-ci se distingue par un fini très-précieux. L'auteur la signé ainsi : Caer. A. V. Werff. F. Peint sur bois, il fait partie de la collection du roi de Sardaigne, et a été gravé par Porporati.

Haut., 1 pied 3 pouces ; larg., 11 pouces.

[blocks in formation]

DUTCH SGHOOL. +0.- VANDER WERFF, ......toso, TURIN.

OENONE AND PARIS.

It is hardly credible theat the painter Vander Werff really intended to represent in this picture the handsome shepherd Paris, and bis wife , the Nymph Oenone. The two figures want in grandeur, it might even be said that there is somelbing trivial in that of Paris : there is no trace in him of the shepherd chosen by the three goddesses to determiue upon their beauty. Nothing recals those attractions which seduced the wife of Menelaus and caused the ruin of Troy. 1 It is also astonishing that baving but two figures to depict, the artist has given a back view of one of them.

Seated in a sequestered spot , they appear to hold a conversation together, but it may be supposed to flag a little, sor Paris holds a pipe, upon which no doubt be is going to play to escape from wearisomeness.

The monument seen to the right represents the river Cebrennus, father to the nymph OEuone, and is the only object which characterizes the subject.

Like all Vander Werffos other piclures, this one is remarkable for a very high finish. The author has signed it thus, Caer. A. V. Werff. F. It is painted on wood and forms part of the king of Sardinia's Collection : it has been engraved by Porporati.

Height, 16 inches; width 11 inches.

« AnteriorContinuar »