Imágenes de páginas
PDF
EPUB

SCULPTURE. 000000000000 ANTIQUE.-0000- MUSÉE DU VATICAN.

ARIADNE ABANDONNÉE.

nue

Cette figure, long-temps nommée Cléopâtre, a été reconpar M. Visconti

pour être une Ariadne abandonnée dans l'ile de Naxos. Sa tunique à demi détachée, son voile jetė négligemment, et son vêtement en désordre, annoncent le désespoir que lui a fait éprouver le départ du perfide Thésée. Son cæur cependant avait éprouvé un peu de calme et permis à ses yeux de trouver du sommeil; c'est dans ce moment qu'elle est aperçue par Bacchus, qui en devient amoureux. Elle porte au bras gauche un bracelet en forme de serpent, qu'on avait cru être l'aspic qui causa la mort à Cléopâlre.

Cette statue est en marbre de Paros. Jules II la fit placer au palais du Belvédère, pour décorer une fontaine, On l'a vue pendant plusieurs années au Musée de Paris; elle est maintenant à Rome. Il en existe une copie dans le jardin de Versailles.

Long., 6 pieds 6 pouces; haut., 4 pieds 6 pouces.

ARIADNE ABANDONED.

This figure, long called Cleopotra, was recognised by Visconti to be an Ariadne in the island of Naxos. Her half untied tunick, her negligently flowing veil, her disordered garment, betray her deep despair at being forsaken by the perfidious Theseus. Her bosom, however, has become less agitated, and balmy sleep has closed her tearful eyes'; when, in this very moment, she is perceived by Bacchus who becomes enamoured of her. She wears round her left arm a serpentshaped bracelet which has been mistaken for the asp, by the bite of which Cleopatra destroyed herself.

This statue is of Parian marble. Julius II had it placed in the Pallazo di Belvedere to ornament a fountain. It has been several years in the Museum of Paris, but is now at Rome.

of it is in the garden of Versailles. Length, 6 feet 10 inches; height, 4 feet g inches,

A copy

N. Y. PUBLIO LIBRARY PRINTS DIVISION

[graphic]

Raphaël p

293.

ÉCOLE ITALIENNE, CONCO. RAPHAEL. Cocos MUSÉE FRANÇAIS.

SAINTE FAMILLE,

DITE LA BELLE JARDINIÈRE.

.

Dans le nombre des compositions que l'on doit à Raphaël, il est à remarquer qu'il a très-souvent choisi pour sujet la Sainte Famille. La disposition de son esprit lui a donné les moyens de répéter ce sujet en le variant sans cesse pour la composition et l'expression, et en lui donnant toujours un caractère parfait sous le rapport de la vérité et des conve

nances.

Rien de plus simple que ce tableau , dans lequel la Vierge assise regarde son divin fils avec une tendresse mêlée de respect. L'enfant Jésus, les deux pieds posés sur celui de sa mére, a cet abandon si naturel à l'enfance; et saint Jean, en conservant la grâce du jeune âge, paraît inspiré de la supériorité du divin enfant.

Cette sainte famille fut exécutée pour un grand seigneur italien, qui la céda à François ler. Elle a orné successivement les appartemens de Fontainebleau et de Versailles. Elle est maintenant dans la grande galerie du Musée.

Il serait difficile de dire d'où lui vient le nom de Belle Jardinière. Peut-être pourrait-on penser avec quelque raison que c'est une jardinière célèbre par sa beauté qui a servi de modėle à Raphael.

Ce tableau a été gravé par Chéreau dans le cabinet Crozat ; par Audouin, pour le Musée français, et par M. Desnoyers.

Haut., 3 pieds 7 pouces; larg., 2 pieds 11 pouces.

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »