revue critique d'histoire et de litterature

Portada
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 61 - ... ce n'a été que par effet de la lâcheté des hommes, qui ont besoin d'ètre persuadés du mérite de l'existence , que l'on a -voulu considérer mes opinions philosophiques comme le résultat de mes souffrances particulières, et que l'on s'obstine à attribuer à mes circonstances matérielles ce qu'on ne doit qu'à mon entendement. Avant de mourir, je vais protester contre cette invention de la faiblesse et de la vulgarité; et prier mes lecteurs de s'attacher à détruire mes observations...
Página 332 - ... je cherchai à réduire la musique à sa véritable fonction, celle de seconder la poésie, pour fortifier l'expression des sentiments et l'intérêt des situations...
Página 94 - On croit voir les ruines de Palmyre, restes superbes du génie et du temps , au pied desquelles l'Arabe du désert a bâti sa misérable hutte.
Página 365 - M. le secrétaire perpétuel donne lecture des lettres des deux candidats à la place de membre ordinaire laissée vacante par la mort de M.
Página 260 - Quae tanti gravitas ? quae forma, ut se tibí semper Imputet ? hujus enim rari, summique voluptas Nulla boni, quoties animo corrupta superbo Plus aloes, quam mellis, habet. Quis deditus autem Usque adeo est, ut non illam, quam laudibus...
Página 272 - THE COLLECTION OF ANCIENT GREEK INSCRIPTIONS in the British Museum, edited by CT NEWTON, part I, Attika, edited by the Rev. EL HICKS, folio, viii and 160 pp. 3 plates of the Groundplan, Sections, and Details of Erechtheion, Ms.
Página 206 - L'Académie se forme en comité secret pour discuter les titres des candidats à la place de membre ordinaire vacante par suite du décès de MW-H.
Página 80 - Théorie de la déclinaison des noms en grec et en latin d'après les principes de la grammaire comparée (Paris, Thorin).
Página 191 - ... me souvenant des grands Princes, qui gagent * la vie de cinquante mille hommes, où ils ne couchent rien du leur, resemblans au Singe qui tire les chastaignes de sous la braise avec la patte du levrier endormy au fouyer î.
Página 362 - II faut avouer, dit Micromégas, que la nature est bien variée. — Oui, dit le Saturnien; la nature est comme un parterre dont les fleurs... — Ah ! dit l'autre, laissez là votre parterre. — Elle est, reprit le secrétaire, comme une asssemblée de blondes et de brunes, dont les parures... — Eh ! qu'ai-je à faire de vos brunes ? dit l'autre.

Información bibliográfica