Imágenes de páginas
PDF
EPUB

DV V O Y A G E FAIT

PAR LE CAPITAINE IA CQV ES

Cartier en la terre-Neufue de Canadas dite nouuelle France, en l'an mil

cinq cens trente quatre.

Comme Messire Charles de Mouy Che

valier, partit auec deux Nauires de S. Malo, et comme il arriua en la terreNeufue appelee la Françoise, et entra au port de Bonne-veuë.

er 9995 PRES que Messire Charles de

Mouy, sieur de la Meilleraye, et

Visadmiral de France eut fait B iurer les Cappitaines, Maistres et compagnons des Nauires, de bien et fidellement se comporter au seruice du Roy tres-chrestien, sous la charge du Capitaine Iacques Cartier; Nous partismes le

1

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

xx. d'Auril en l'an M.D.xxxii. du port de S. Malo auec deux nauires de charge chacun d'environ soixante tonneaux, et armé de soixante et un homme : Et nauigasmes auec tel heur que le x. de May nous arriuasmes à la terre-Neufue, en laquelle nous entrasmes par le Cap de Bonne-veuë, lequel est au xxvIII. degré et demy de latitude et de longitude * Mais pour la grande quantité de glace qui estoit le long de ceste terre, il nous fust besoin d'entrer en vn port que nous nommasmes de S. Catherine distant cinq lieuës du port susdit vers le Su-Suest, là nous y arrestames dix iours attendans la commodité du temps, et cependant nous equipasmes et appareillasmes nos barques.

Comme nous arriuasmes en l'Isle des

Oiseaux, et de la grande quantité d'oiseaux qui s'y trouuent.

Le xxi. de May fismes velle ayans vent d'Ouest, et tirasmes vers le Nord depuis le Cap de Bonne-veuë iusques à l'Isle des Oyseaux, laquelle estoit entierement enuironnée de glace, qui toutesfois estoit rompue et diuisee en pieces, mais nonobstant ceste glace nos barques ne laisserent d'y aller pour auoir des oyseaux, desquels y a si grand nombre que c'est chose incroyable à qui ne le void, parce combien que ceste Isle, laquelle peut auoir vne lieuë de circuit, en soit si plaine, qu'il semble qu'ils y soyent expressément apportez et presque comme semez: Neantmoins il y en a cent fois plus à l'entour d'icelle, et en l'air que dedans, desquels les vns sont grands comme Pies, noirs et blancs, ayans le bec de corbeau, ils sont tousiours en mer, et ne peuuent voler haut, d'autant que leurs aisles sont petites, point plus grandes que la moitié de la main, auec lesquelles toutefois ils volent auec telle vitesse à fleur d'eau que les autres oiseaux en l'air, ils sont excessiuement gras, et estoyent appelez par ceux du pays Apponath, desquels nos deux barques se chargerent en moins de demi-heure , comme l'on auroit peu faire de cailloux, de sorte qu'en chasque nauire nous en fismes saler quatre ou cinq tonneaux, sans ceux que nous mangeames frais.

De deux especes d'oiseaux lyne appellee Godets, l'autre Margaux, et comme nous arriuasmes à Carpunt.

En outre il y a vne autre espece d'oiseaux qui volent haut en l'air, et à fleur de l'eau, lesquels sont plus petits que les autres, et sont appellez Godets, ils s'assemblent ordinairement en ceste Isle, et se cachent sous les aisles des grands. Il y en a aussi d'vne autre sorte, mais plus grands et blancs, separez des autres en vn canton de l'Isle, et sont tres-difficiles a prendre, parce qu'ils mordent comme chiens, et les appelloyent Margaux : Et bien que ceste Isle soit distante quatorze lieuës de la grande terre, neantmoins les Ours y viennent à nage, pour y manger de ces oiseaux, et les nostres y en trouuerent vn grand comme une Vache, blanc comme vn Cygne, lequel sauta en mer devant eux, et le lendemain de Pasques qui estoit en May, voyageans vers la terre, nous le trouuasmes à moitié chemin nageant vers icelle, aussi viste que nous qui allions à la velle, mais l'ayans

apperçeu luy donnasmes la chasse par le moyen de nos barques, et le prismes par force : sa chair estoit aussi bonne et delicate à manger que celle d'vn Bouueau. Le Mercredy ensuyuant qui estoit XXVII. dudit mois de May, nous arriuasmes à la bouche du golfe des Chasteaux, mais pour la contrarieté du temps, et à cause de la grande quantité de glace il nous fallust entrer en vn port qui estoit aux enuirons de ceste emboucheure, nommé Carpunt, auquel nous demeurasmes sans pouvoir sortir, iusques au ix. de Iuin, que nous partismes delà pour passer outre ce lieu de Carpunt, lequel est au Li. degré de latitude.

Description de la terre Neufue depuis le

Cap Rasé iusques à celuy de Degrad.

La terre depuis le Cap Rasé iusques à celuy de Degrad fait la pointe de l'entrée du golfe qui regarde de Cap à Cap vers l'Est, Nord, et Su, toute ceste partie de terre est faite d'Isles situees l'vne aupres de l'autre, si qu'entre icelles n'y a que comme

« AnteriorContinuar »