Imágenes de páginas
PDF
[ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]

MERCURE ET VULCAIN.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

a

On a d'abord regardé ce groupe comme représentant Castor el Pollux ; puis ensuite on crut y voir Oresle et Pylade ; c'est dans cette supposition que le sculpteur chargé de la restaurer plaça dans la main de l'un d'eux la lettre qui devait être remise à Électre. Ce symbole moderne ne peut détruire les deux symboles antiques qui caractérisent visiblement les dieux de l'antiquité. Ces deux symboles, sculptés en demi-relief sur le tronc de l'arbre qui sert de support aux deux statues, sont un caducée et une hache à deux tranchans. L'un est l'attribut de Mercure, l'autre est celui de Vulcain.

« Ce groupe, dit M. de Saint-Victor, a tous les caractères d'un travail original; les attitudes en sont simples, vraies , gracieuses. Le dessin des figures, fin, correct, et d'une élégance de forme qui se soutient également dans toutes les parties, indique, par

la noblesse naïve de son style, les premiers temps de l'art déjà perfectionné. Les tèles , bien qu'altérées par le temps, et toutes les deux rapportées, appartiennent bien certainement aux statues, a

La coiffure de Mercure est simple, tandis que celle de Vulcain offre quelque chose de singulier et sans exemple dans tous les monumens parvenus jusqu'à nous. Elle se compose d'une longue nalle qui entoure la tête, et sur laquelle est relevée la partie des cheveux , qui devrait tomber sur le front.

Les deux mains et les deux avant-bras des deux figures, et le pied droit de Vulcain, sont des restaurations modernes.. Ce groupe, au Musée français, vient de la Villa-Borghese .

Haut., 4 pieds 5 pouces.

« AnteriorContinuar »