Imágenes de páginas
PDF

ÉCOLE ITALIENNE.-00000 J. BASSANO. cc. GAL. DE

VIENNE.

LA MOISSON.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Quoique ce tableau représente une scène d'Italie , la terre classique des beaux-arts , il est loin sans doute d'être composé avec la noblesse qui distingue le tableau des Moissonneurs de Léopold Robert , admiré avec tant de raison à l'exposition des tableaux de cette année.

Jacques da Ponte, nommé ordinairement Bassano, parce qu'il était natif de cette ville, aimait à peindre des sujets champêtres, et les personnages qu'il plaçait dans ces tableaux étaient ordinairement sa femme, ses enfans et ses domestiques. Les animaux de sa basse-cour lui servaient aussi de modėles, et nous serions portés à croire que le singe, que l'on voit àdroile, était l'un des commensaux de sa maison.

Peut-être pourrait-on désirer, dans le tableau de Bassano, plus d'élévation dans la pensée ; mais, suivant une méthode fort en usage maintenant, il ne s'attachait qu'à représenter la: nature sans avoir la prétention de l'ennoblir.

On peut remarquer, dans ce tableau, une bizarrerie assez fréquente dans les ouvrages de Bassano ; c'est le soin avec lequel il cherchait à dissimuler les pieds de ses personnages. Le groupe principal à gauche, composé de quatre figures, ne laisse voir aucune jambe. A droite , près de la porte de la maison, une chaise cache celles de l'homme qui est debout et près du chariot que l'on voit au troisième plan, une gerbe de blé empêche de voir l'une des jambes de la moissonneuse, qui aide à charger le chariot.

Ce tableau , autrefois à Bruxelles, dans la galerie de l'archiduc Léopold d'Autriche, a dû passer depuis dans la gal-lerie du Belvéder à Vienne. Il a été gravé par J, Troyen.

Larg., 12 pieds ; haut., 8 pieds.

[ocr errors]
[blocks in formation]

ITALIAN SCHOOL. woooo

C. BASSANO.

VIENNA GALLERY,

THE HARVEST.

[ocr errors]

Though this piece represents a scene of Italy, the classic land of the fine arts, it is far from equalling in nobleness Leopold Robert's picture of the Reapers, so justly admired in the late exhibition.

Giacomo da Ponte, commonly called Bassano , from his being a native of that city, delighted in depicting rural scenes; and the figures introduced into his pieces are ordinarly bis wise, children and domestics. The animals of his yard also served him as models; and we are tempted to consider the monkey, on the right, as one of his inmates.

This composition is perbaps wanting in dignity ; but, according to a practice now in vogue, ils author, aimed only at copying nature, without seeking to ennoble it.

An eccentricity frequent in in Bassano's works, is observable in this picture, viz, the care with which he studied to conceal the feet of his figures. In the principal group, on the left, composed of four figures, not a single leg is seen : on the right, a chair conceals those of the man standing near the house-door ; and in the rear, a sheaf of corn, one of those of the female, who is helping to load the wain.

This picture, which was formerly in the Archduke Leopold of Austria's gallery at Brussels, is now in that of the Belvedere at Vienna. It has been engraved by J. Troyen.

Width, 1 2 feet 9 inches; height, 8 feet 6 inches.

[graphic][ocr errors][merged small][ocr errors]
[ocr errors]
« AnteriorContinuar »