Het archief van den raadpensionaris Antonie Heinsius, Volúmenes1-3

Portada

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 42 - Il ya longtemps que je ne me suis donné l'honneur de vous écrire; aussi n'avois je pas grand chose à vous mander de nos opérations.
Página 44 - Otez-vous de l'esprit, leur répondit-il, que vous ayez rien à ménager avec les Allemands, ni par amitié ni par modération ; bien du canon et des places dans leur pays les réduiront mieux que toute autre chose, et il n'ya de bons partis à prendre que ceux qui vous procureront ces avantages-là ' . » L'électeur de Mayence, admit une garnison française dans la capitale.
Página 86 - ... ordres sacrés, et qu'ainsi il est aisé de voir que les ministres de l'empereur n'ont sollicité l'élection en faveur du prince Clément que pour parvenir dans quelques mois à faire agréer sa démission en faveur de l'évêque de Breslau, chose que le roi ne peut souffrir en aucune manière, et que Sa Majesté entreprendra plutôt une guerre, dût-elle durer vingt ans, que de voir l'empereur maître absolu de tous les pays qui confinent avec ceux de Sa Majesté.
Página xxxi - Un pont sur le Rhin, et une place de la grandeur et de la force de Strasbourg, qui vaut mieux elle seule que le reste de l'Alsace, cela s'appelle donner aux Allemands le plus beau et le plus sûr magasin de l'Europe pour les secours de M.
Página 233 - ... om het te weeten. Ick soude meenen , dat het nu een bequame occasie soude syn , om den médiateur te doen spreecken , om de Fransen tot een...
Página 125 - Men is hier seer besigh om de bombardeerscheepen te prepareeren, om met d'eerste goede weeder en wint derwaerts te gaen en traghten het voorsz.
Página xxxiv - Roy, il ne perdit que son crédit à sa perte i) du Roy et conserva toutes ses charges, passant même à de plus considérables. Il étoit assez bel homme, bien pris dans sa petite taille, cachant sous les boucles d'une vaste perruque blonde une tâche de vin, qu'il avoit sur la joue. Il eut le temps et la prévoyance pendant sa faveur d'amasser de grands biens et de belles charges, et d'un pauvre gentilhomme , des plus nécessiteux de sa province , il devint chevalier de la Jarretière , lieutenant-général...

Información bibliográfica